16 mai 2009

The black box Revelation

A l'occasion d'un concert à Marseille le mois dernier, j'ai eu l'occasion de découvrir en première partie de Ghinzu, qu'on ne présente plus, un nouveau groupe belge :The Black Box Revelation (décidément, y'a que du bon qui nous vient de là-bas).

Alors, mon avis, c'est une découverte sur scène en première partie. Pas très facile comme position, tout le monde attend la tête d'affiche.Les gens ne sont pas forcément dispo pour découvrir du nouveau son. De plus, le line up est assez surprenant puisqu'ils ne sont que deux. Même si cela arrive (The White Stripes si vous m'écoutez) ça reste assez rare. La surprise passée, on reste assez scotché par l'énergie qui se dégage. Quand je dis énergie, je mâche mes mots. Le batteur est simplement PHENOMENAL. Je sais pas ce qu'il prend (le matin au petit dej bien sur...) mais j'en veux. Il est vraiment trippant, le nez dans sa batterie, on dirai qu'il va claquer sur la chanson d'après. Le chanteur-grateux a un coté Richard Ashcroft plus ou moins assumé.
Coté zik, comme je l'ai dit, ça dépote grave. Rock garage, crade, un peu old school sur le son de la gratte et du style du chant. Le son doit murir un peu pour trouver une identité plus marquée, les riffs et mélodies sont bons mais grosso modo ça sonne comme du déjà entendu, ça manque un peu d'originalité et de prise de risque en terme de son.

Mais en live, My God c'est bon.

Pour ceux qui veulent se faire une oreille:

Posté par morphine13 à 12:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


Commentaires sur The black box Revelation

Nouveau commentaire